Riccardo LOMBARDI

Conférence du 16 et 17 mars 2024 à l'ASIEM Paris

La place du corps dans le transfert

Weekend en présence et en visioconférence.

Choix à préciser lors de l’inscription

Le Gerpen continue à proposer une solution mixte, présence et visioconférence. Pour le GERPEN, conscient que la psyché et la pensée s’originent dans le vif du sensoriel et de l’accordage émotionnel, cette solution ne peut qu’être transitoire, afin que les questions essentielles posées par la clinique psychanalytique ne soient pas oubliées. Nous espèrons pouvoir rapidement retrouver des conditions normales, afin de partager avec vous, en « toute présence » le plaisir d’échanger.

Le week-end s’organisera autour de la présence de Jean-Pierre CAILLOT, Psychanalyste de la SPP. La conférence sera suivie de l’étude d’un cas clinique par Philippe SAIELLI (SPP), avec en discutant Bruno ROMANZIN.

Introduction

L’écart entre corps et psyché, fruit d’une longue imprégnation culturelle, a profondément marqué notre pensée. La psychanalyse, a priori œuvre de langage, pouvait donc facilement s’en tenir au pouvoir supposé des mots. Mais l’approche clinique de la psychose, de l’autisme, chez l’enfant comme chez l’adulte, témoigne de la place originaire du sensoriel, du corporel, dans le vécu humain. Le chemin vers la pensée dépend de la capacité de l’environnement, parental ou analytique, à transformer ces éléments premiers en objets psychiques (éléments alpha de Bion). Mais que se passe-t-il quand ce mouvement vers le psychique a été entravé, que le corps reste mémoire vivante du vécu du sujet ? Riccardo Lombardi, à la suite de Matte Blanco et d’Armando Ferrari, évoque la priorité d’un transfert vertical, du corps vers l’esprit, sur un transfert horizontal d’une psyché à l’autre. Il nous engage à prendre en compte l’impensé du corps, à permettre au patient de s’en saisir, à ne pas céder trop vite à une démarche interprétative qui ne pourrait toucher, pas sa nature même, la sensorialité profonde, et à entendre l’incidence de cette posture sur le vécu transféro-contre-transférentiel.

« Une psychanalyse qui prend en compte les niveaux les plus primitifs de l’intériorisation, si elle se centre trop prématurément sur une dynamique psychique évolutive secondarisée risque de se transformer en une des nombreuses dissociations corps/esprit, qui caractérise le monde contemporain » R. Lombardi. 

Programme

Samedi 16 mars 2024

Accueil à partir de 13h30
Introduction par Jean-Claude GUILLAUME
Modérateur : Nicole JAUCOURT

14h : Conférence de Riccardo LOMBARDI, « La place du corps dans le transfert »
15h15 – 16h : Discutant : Serge SANCHEZ et échange avec la salle
16h – 16h30 : Pause
16h30 – 18h : Présentation clinique : Laura TREICH 
18h : Clôture de la journée du samedi

Dimanche 17 mars 2024

9h – 10h30 : Suite de la présentation clinique de Laura TREICH
10h30 – 11h : Pause
11h – 13h : Table ronde et discussion avec la salle : Pierrette POYET, Serge SANCHEZ, Jean-Claude GUILLAUME, Didier HOUZEL 
13h : Clôture du week-end.

Bibliographie

De Riccardo LOMBARDI

  • 2002. Corps, affects, pensée : réflexions sur quelques hypothèses de Ignacio Matte Blanco et Armando B. Ferrari. In psychanalyse et Psychose, n°2, pp 219-239.Trad Nastasi A.
  • 2009. Le corps dans la séance analytique : étude sur la relation corps/ psychisme. In L’Année psychanalytique internationale, n° 7, pp 131-157.
  • 2014. Corps, adolescence et psychose. Journal de la psychanalyse de l’enfant, n° 1, vol. 4, pp 141-183.
  • 2015. Dissociation corps-esprit et transfert sur le corps : « Corps et esprit dans le travail psychanalytique ». Week-end des 31 janvier et 1 février 2015. Bulletin du Gerpen, n° 73, pp 46-70.
  • 2016. Le transfert sur le corps en psychanalyse de l’enfant. Journal de la psychanalyse de l’enfant, n° 1, vol. 6, pp 167-200.
  • 2018. Expérience sensuelle, seconde peau défensive et éclipse du corps. Quelques réflexions sur Tustin et Ferrari. Journal de la psychanalyse de l’enfant, n° 1, vol. 8, pp 111-132.
  • 2019. Eveiller le corps. Bulletin de la Fédération européenne de Psychanalyse n° 73, pp 266-272. Trad. Wolff E.
  • 2021. Le corps et l’âme dans l’analyse à distance : contre-transfert angoissé, panique pandémique et limites spatio-temporelles. In Psychanalyse et vie covidienne, pp 153-169. Ed. Ithaque, trad. A. de Staal.
  • 2022. Le transfert sur le corps, le corps dans la psychanalyse clinique. Préface D. Houzel. Ed Hublot.

De Riccardo LOMBARDI

  • 2002. Corps, affects, pensée : réflexions sur quelques hypothèses de Ignacio Matte Blanco et Armando B. Ferrari. In psychanalyse et Psychose, n°2, pp 219-239.Trad Nastasi A.
  • 2009. Le corps dans la séance analytique : étude sur la relation corps/ psychisme. In L’Année psychanalytique internationale, n° 7, pp 131-157.
  • 2014. Corps, adolescence et psychose. Journal de la psychanalyse de l’enfant, n° 1, vol. 4, pp 141-183.
  • 2015. Dissociation corps-esprit et transfert sur le corps : « Corps et esprit dans le travail psychanalytique ». Week-end des 31 janvier et 1 février 2015. Bulletin du Gerpen, n° 73, pp 46-70.
  • 2016. Le transfert sur le corps en psychanalyse de l’enfant. Journal de la psychanalyse de l’enfant, n° 1, vol. 6, pp 167-200.
  • 2018. Expérience sensuelle, seconde peau défensive et éclipse du corps. Quelques réflexions sur Tustin et Ferrari. Journal de la psychanalyse de l’enfant, n° 1, vol. 8, pp 111-132.
  • 2019. Eveiller le corps. Bulletin de la Fédération européenne de Psychanalyse n° 73, pp 266-272. Trad. Wolff E.
  • 2021. Le corps et l’âme dans l’analyse à distance : contre-transfert angoissé, panique pandémique et limites spatio-temporelles. In Psychanalyse et vie covidienne, pp 153-169. Ed. Ithaque, trad. A. de Staal.
  • 2022. Le transfert sur le corps, le corps dans la psychanalyse clinique. Préface D. Houzel. Ed Hublot.

A propos

Le Gerpen est une association à but non lucratif dont les membres sont enregistrés en tant que bénévoles. 
Consultez nos Mentions Légales.

Contactez-nous

Copyright C 2021 Gerpen

Site by Simon Corde