Les annonces du Gerpen
_______

inconnu

 
 
 

APRÈS-COUP DES
JOURNÉES SCIENTIFIQUES
 
 
LE ROC DES PASSIONS
 
 
Samedi 23 juin 2018
 
De 9h15 à 17h30
________
 
Entrée libre, sans inscription
 
Association Notre Dame des Champs
92 bis, Bd du Montparnasse, 75014 Paris
[Métro Vavin (Ligne 4) Bus n° 91
 
Les Intervenants :
Roland Ramzy GEADAH, Psychologue et historien, Professeur universitaire de philosophie morale, Directeur du C.I.C.E.R.F.
Nathalène ISNARD DAVEZAC, Psychanalyste, Membre du IVème Groupe, Paris
Patrick MEROT, Psychanalyste, Membre de l’APF, Paris
Christiane ROUSSEAUX, Psychanalyste, Membre du IVème Groupe, Paris

 
 





PROCHAINE JOURNÉE SCIENTIFIQUE DE LA CIPPA
organisée à l’occasion de la publication des travaux de

GENEVIÈVE HAAG

LE MOI CORPOREL... ENFIN !

Samedi 30 juin 2018

Lieu : Université Paris VII - 16 rue Françoise Dolto 75013 Paris
Inscription et programme sur le site : www.cippautisme.org



______________
LE FRANCES TUSTN MEMORIAL TRUST
avec le co-parrainage de : L’Université Paris Descartes
La Société Psychanalytique de Paris (SPP)
La Coordination Internationale entre Psychothérapeutes Psychanalystes s’occupant de Personnes avec Autisme (CIPPA)
Espace Analytique
Le Journal de la Psychanalyse de l’Enfant
Vous invite à assister à
La 21ème conférence annuelle en mémoire de Frances Tustin : 10 novembre 2018 de 9h. à 17h.
Présentation des deux mémoires ayant reçu le Prix 2018
« Le parasitisme : une île autistique »
par le Dr. Nilofer Kaul
Psychanalyste formateur, Delhi, Indes
discutant : Dr. Bianca Lechevalier, Caen, France
et
« Pauvre Lilian, bébé à risque autistique et sa maman : allumer une petite bougie et voir le soleil se lever »
Par le Dr. Pascale Ambroise
Psychanalyste en formation à la SPP, Torcy, France
discutant : Pr. Didier Houzel, Caen, France
Informations sur : Frances-tustin-autism.org





Le
Gerpen
annonce la parution :
Sous la direction de Jacques Touzé
Préface de
Didier Houzel et Bianca Lechevalier
Editions du Hublot.

DONALD MELTZER À PARIS
CONFÉRENCES ET SÉMINAIRES AU Gerpen
COLLECTION PSYCHANALYSE

Après ses études de médecine à l’Université de New York et sa spécialisation en psychiatrie adulte et enfant, Donald MELTZER s’installe à Londres en 1954 pour achever sa formation de psychanalyste sous l’égide de Melanie KLEIN. Travaillant en étroite collaboration avec Wilfred BION, Roger MONEY-KYRLE, Esther BICK et Martha HARRIS son épouse, il va enseigner à la Tavistock Clinic pendant plus de vingt années, ainsi qu’à l’Institut de Psychanalyse, et donner jusqu’à la fin de sa vie de nombreuses lectures et conférences à travers le monde.
Donald MELTZER à Paris est une transcription de conférences données et de cas cliniques présentés et discutés entre 1984 et 2002 lors des week-ends de travail organisés par le GERPEN (Groupe d’Etudes et de Recherches Psychanalytiques pour le Développement de l’Enfant et du Nourrisson) auxquels Donald MELTZER participait fidèlement.
Donald MELTZER, soulignent Didier HOUZEL et Bianca LECHEVALIER dans la préface, nous a fait partager «cette expérience d’un espace de recherche de Beauté et de Vérité dans la quête minutieuse de sens», quête de sens que l’on retrouve dans sa conception de la technique et de l’interprétation :
«L’analyse n’est pas comme une fouille où on peut trouver les pièces et reconstruire l’objet ; toute idée de la psychanalyse en tant que reconstruction nous induit en erreur. C’est une question de bonne et de mauvaise nouvelles. La bonne nouvelle c’est que vous n’avez pas vraiment à vous préoccuper de l’histoire du patient ; et la mauvaise nouvelle c’est qu’il va falloir faire plus attention à ce qui se passe dans votre bureau de consultation pour devenir un fin observateur. Et c’est là où votre intuition, basée sur vos observations, va pouvoir se développer.» (p.125)
«Le problème contre-transférentiel dans le cas de traumatisme cérébral ou d’handicap physique, est qu’on est tenté de vouloir apprendre quelque chose à l’enfant, et ce désir d’enseigner nous met en avant du matériel, nous le devançons. Vous essayez de faire en sorte que son fonctionnement devienne meilleur; c’est très bien en soi, mais ce n’est pas la méthode psychanalytique. Il faut toujours rester derrière le matériel, le décrire, le voir s’organiser et aider le patient à en comprendre le sens.» (p.269)

Illustration : Don watching «Singing in the rain», dessin de Meg HARRIS WILLIAMS


page1image23176

Préface du recueil de textes de Meltzer à Paris,
en téléchargement

préface recueil textes de MELTZER
__________